Blog MVS

3 bonnes raisons de prendre une surcomplémentaire santé

Écrit par MVS le 31/08/18 14:56

« Mieux vaut prévenir que guérir » dit le dicton, et on n’est jamais assez prévoyant, lorsqu’il s’agit de notre santé. Or, même si la France dispose d'un bon système de santé reconnu, selon les postes de dépenses en santé que vous consommez, il peut arriver que les remboursements de la Sécurité sociale et de votre mutuelle de santé ne couvrent pas la totalité de vos frais de santé et que vous ayez à payer le reste des frais de votre poche. C’est à ce moment-là qu’entre en jeu une surcomplémentaire santé, c’est-à-dire, un 3e niveau d’assurance et de remboursement sur-mesure (après la Sécurité sociale et la mutuelle santé classique) pour couvrir vos soins médicaux. Elle s’adapte spécifiquement à des postes de dépenses en santé à renforcer, pour réduire ou ne plus avoir de reste à charge.

Afin de savoir ce qu’est une surcomplémentaire santé et comment choisir cette mutuelle surcomplémentaire, lisez nos conseils.

 

Tous vos besoins ne sont pas couverts par votre contrat actuel

 

surcomplémentaire santéLe choix de prendre surcomplémentaire santé est entre vos mains car la souscription d'une surcomplémentaire santé reste totalement facultative.

Même si vous avez déjà souscrit un contrat de mutuelle santé, tous vos frais de santé ne sont peut-être pas suffisamment couverts et remboursés par rapport à votre consommation de soins médicaux. Cependant, en souscrivant un contrat de surcomplémentaire santé, en plus de votre contrat classique de mutuelle santé, vous vous assurez d’obtenir de meilleurs remboursement grâce à ce 3e niveau de garantie.

Vous pouvez également avoir besoin d’une surcomplémentaire santé si vous bénéficiez d’une mutuelle d'entreprise obligatoire par le biais de votre travail, mais que celle-ci n’est pas correctement adaptée à vos besoins (notamment pour les soins optiques et dentaires).

La surcomplémentaire santé vise à couvrir au mieux vos frais de santé en couvrant vos suppléments de dépenses. Pour avoir le meilleur rapport garantie/prix, le mieux est de définir les postes de santé que vous voulez couvrir via une la surcomplémentaire, en fonction de vos besoins. Pour cela, posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont les postes de dépenses santé les moins bien remboursés par la Sécurité Sociale et par votre mutuelle santé ?
  • Quels sont les postes de dépenses santé les plus onéreux dans votre consommation de soins médicaux ?
  • Quels sont vos frais médicaux ou ceux de vos ayant-droit que vous anticipez sur le court ou le moyen terme ?

 

Comment choisir sa mutuelle santé ?  

 

Renforcer une partie de votre contrat actuel

Une surcomplémentaire santé n’a certainement pas pour but de venir remplacer votre contrat actuel de mutuelle santé, car ce n'est pas le rôle d’une complémentaire santé que de compléter les défaillances de remboursement de la Sécurité sociale. Au contraire, l’objectif de la surcomplémentaire santé est de rajouter une couche supplémentaire de protection, en complétant la part non remboursée par la Sécurité sociale et par votre mutuelle santé personnelle ou de votre mutuelle entreprise.

La surcomplémentaire santé renforce toutes les dépenses qui ne sont pas couvertes par votre contrat actuel, en prenant en charge la part restante des remboursements mal couverts par l’Assurance Maladie et la mutuelle santé classique. Les postes majeurs de dépenses onéreux et remboursés totalement ou en partie par une surcomplémentaire santé sont les suivants :

  • Consultations chez un spécialiste hors parcours de soins coordonnés
  • Consultations en médecine « douce » (ostéopathie, naturopathie...)
  • Dépassements d'honoraires
  • Frais d’hospitalisation
  • Frais dentaires
  • Frais optique
  • Frais de maternité
  • Vaccins
  • Cures thermales
  • Orthodontie adulte
  • Prothèses auditivessurcomplémentaire
 

En tant que renfort de votre contrat de mutuelle de santé, la cotisation d’une surcomplémentaire santé n'est pas obligatoirement chère, surtout si vous définissez les quelques postes de remboursement de santé que vous voulez consolider, en fonction de vos besoins.

 

 

 

Réduire ou ne plus avoir de reste à charge

Le plus important dans votre contrat de surcomplémentaire santé est de souscrire à des postes de remboursement pertinents, pour moduler les garanties selon vos besoins. Certes, la surcomplémentaire santé est une couche de protection et de remboursement supplémentaire, pour réduire ou ne plus avoir de reste à charge ; mais vous devez en avoir le besoin. Si vous mutuelle de santé couvre mal les frais d’optique, mais que vous et vos ayant-droit n’avez aucun problème de vue, cela ne nécessite pas forcément de cotiser pour ce poste de santé. Cependant, faites vos calculs, car il peut être plus rentable de cotiser pour une surcomplémentaire sur un poste précis, que d’augmenter les garanties de votre mutuelle santé classique.

Tout savoir sur notre mutuelle sur-mesure

Prenons l’exemple du cas où vous avez besoin des soins dentaires coûteux, voire d’un implant dentaire dans l’année à venir. Un implant coûte entre 1.500€ et 4.500 € selon le type d’implant, le praticien et le niveau des soins dentaires. Or, la Sécurité Sociale ne prend pas en charge l’implant dentaire car il est considéré comme un soin hors nomenclature de sa grille de remboursement. Si vous n’avez aucune mutuelle santé, tous les frais sont donc à votre charge. Néanmoins, si vous cotisez pour une mutuelle santé, elle vous seulement remboursera une partie ou tous ces frais dentaires. Cependant, si votre mutuelle ne prend pas à sa charge tous les frais de soins liés à l’implant dentaire, vous devrez payer de votre poche la partie restante des frais. Mais, si vous avez souscrit une surcomplémentaire santé qui renforce les remboursements dentaires, vous n’aurez pas à débourser 1€, car vous serez couvert à 100% de tous les soins dentaires, grâce à cette 3e couche de complémentaire santé (les frais dentaires ne sont évidemment pas les seuls frais médicaux couverts par nos surcomplémentaires santé).

Sachez cependant qu’une surcomplémentaire santé a souvent des délais de carence importants, car, pour pouvoir être remboursé, l’assuré doit tout d’abord recevoir les montants de remboursement de la Sécurité sociale puis ceux de la mutuelle santé classique, afin de les transmettre à la surcomplémentaire santé, qui fait le décompte des remboursements restants. Heureusement, notre mutuelle accélère tous les types de remboursements via l’utilisation de la télétransmission électronique dans les décomptes.

 

choisir mutuelle

Catégories: surcomplémentaire

Mutuelle MVS

Forte de ses valeurs de solidarité, MVS met l'innovation et la proximité au coeur de ses actions.
A travers ses différents métiers, MVS propose une couverture optimale, personnalisée et au meilleur coût à chacun de ses assurés.
Avec MVS, chacun bénéficie de l'expertise de nos conseillers, alliant compétences et disponibilité.

Abonnez-vous

Articles récents

Nouveau call-to-action